EFFETS SECONDAIRES

AIDE AUX PATIENTS

INFOS PRATIQUES

MIEUX-ÊTRE

Les autres Régions de France

Recherche sur une Carte

Paris et Région Parisienne

Bibliographies

COMITE D'EXPERTS

Les Instituts

Les Associations

Organismes et fédérations

SERENA Information Santé, le Carrefour de l’Information
Prendre soin de soi, lutter contre la perte de cheveux, bien-être, solutions santé, suivi de malade, Effets secondaires de la chimio et fiches détaillées


JE PRENDS SOIN DE MOI

MES SOLUTIONS BIEN-ÊTRE

MA WEB TV

              MES INFOS PRATIQUES


Où puis-je bénéficier de la prise en charge serena ?


EFFETS SECONDAIRES
  • Ma peau sèche
  • Ma Chute de Cheveux
  • Mon transit intestinal
  • Ma fatigue
  • Mes Aphtes
  • Mes nausées
  • Mes saignements de gencives
  • Mes saignements de nez
  • Mon Stress
    • Mes Aphtes


      La réponse phyto

      > Tamponner les aphtes avec de l'huile essentielle de sauge sclarée,Salvia sclarea 3 à 4 fois par jour en alternance avec de la TM(teinture mère) de calendula (Calendula officinalis) et de phytolacca,(Phytolacca decandra).
       
      > Sucer des cachous et coller avec la langue les cachous sur les aphtes3 à 4 fois par jour.
       
      > Le Pyralvex en pharmacie permet une application locale 3 à 4 foispar jour, il contient de la rhubarbe et de l'aspirine.
       
      > Faire une infusion de feuilles et de fleurs de mauve, (Malva
      sylvestris) et l'employer en bain de bouche 3 à 4 fois par jour.
      Alterner avec du gel pur d'Aloe vera.
       tin.
       
       
       Retrouvez prochainement
      l'interview de notre spécialiste ...

      La réponse Homéo

      > Borax 5CH 3 granules 3 fois par jour.
      > Si fissurés, sensibles, saignotanst, ajouter Nitricum acidum 5CH 3 granules 3 fois par jour.
      > Si brûlure, ajouter Arsenicum album 9CH, 3 granules 3 fois par jour.
       
      La solution bien-être
      Réflexologie plantaire, et sophrologie en accompagnement.
       
       
      Les bons choix alimentaires

      > Manger peu salé, peu épicé, plutôt mou.
      > Eviter les aliments aphtogènes (gruyère, noix, noisettes, cacahuètes, amandes, chocolat, crustacés, tomates, ananas, fraises, kiwis, épices).
       
      Le conseil “+”
      > En préventif et curatif faire fondre dans 3dl, un comprimé d'Aspirine C effervescent, faire un gargarisme gorge et bouche pendant 2 minutes 3 à 4 fois par jour.
      > Commencer matin et soir les 3 jours qui précèdent la chimiothérapie puis plusieurs fois par jour, le jour de la chimiothérapie et la semaine qui suit.
      > Les soins locaux doivent se faire au lever, après les repas et au coucher.
      > Avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable (brossage au lever, après les repas et au coucher, jet dentaire, fil dentaire…).
      Stopper tabac, alcool, boire du thé bien tanique.
       
      Le mot de l’expert

      “Le temps de la chimiothérapie, prendre 2 gélules de Levure de bière matin et soir (riche en vitamines B) et 2 gélules de 200mg le matin d'Acerola (riche en vitamine C), des prébiotiques et des probiotiques ”
      odophyllum peltatum 5 CH, 2 granules de chaque  toutes les 2 ou 3 heures. 
       
        



      Les femmes doivent parfois faire face à des troubles spécifiques lorsqu’elles doivent vivre un traitement de chimiothérapie. Pendant le traitement, bien sûr, mais aussi un peu avant et après.

      L’accompagnement des médecines complémentaires dites aujourd’hui très officiellement, médecines non conventionnelles, peut considérablement améliorer le confort de chacune pendant la maladie.
      Les effets secondaires de la chimio sont fréquents, ils ne sont pas systématiques, modérés et temporaires. Ils sont directement liés au type des médicaments administrés, à leurs doses, à leur association à d’autres médicaments, à la réaction individuelle de chaque patient, ainsi qu’à son état général en outre.

      Les états secondaires peuvent être variables d’une cure de chimio à l’autre. Ces effets secondaires n’apparaissent pas tous en même temps. Ils ne sont pas liés à l’efficacité de la chimiothérapie. Certains de ces effets secondaires peuvent être limités, voire évités par des médicaments et des soins adaptés.

      Beaucoup de progrès ont été faits ces dernières années pour améliorer le confort des personnes traitées par chimiothérapie. Les recommandations du médecin par rapport à ces effets secondaires visent à améliorer la qualité de vie du patient et il est important de les suivre.

      Cette plateforme ne peut avoir qu’un but informatif et ne peut en aucun cas, être assimilée à un avis médical

      Création